La première Dame, Mariem Fadel Dah a supervisé, aujourd’hui ( vendredi 20 novembre 2020) à partir de la maison des jeunes dans le quartier de Tarhil à Nouadhibou, le lancement du programme d’appui à l’enseignement préscolaire dans le programme prioritaire du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazwani.

Sur place, la première Dame a été accueillie par la ministre des Affaires sociales, de l’Enfance et de la Famille, Mme Naha Haroune Cheikh Sidiya et le Député-maire de Nouadhibou, M. El Ghacem Ould Bellali.

Mariem Fadel Dah a souligné dans un mot annoncé pour la circonstance, qu'elle salue cette eouvre et elle a exhorté le gouvernement, les responsables des ong et associations caritatives à soutenir les couches vulnérables. Elle a aussi insisté sur leur intégration dans les milieux favorables à un avenir meilleur.

Le nouveau programme, dont l’exécution est assurée par le département des affaires sociales, comporte trois composantes : le développement de la petite enfance, l’autonomisation de la femme et l’insertion des personnes vivant avec un handicap.

Prenant la parole, le Député-maire de Nouadhibou, M. Ghacem Ould Bellali, a salué cet événement qui illustre l’intérêt qu’attachent les hautes autorités du pays aux franges sociales fragiles.
Il a, également, réitéré la volonté de sa commune à accompagner ce programme, et ce avant d’énumérer les actions réalisées par sa commune en faveur des habitants de Nouadhibou.

Il a demandé les autorités à plus d’interventions dans les différents secteurs et projets au profit des populations de la capitale économique.

Pour sa part , la ministre des Affaires sociales, de l’Enfance et de la Famille, elle a déclaré que le lancement du programme d’appui à l’enseignement préscolaire s’inscrit dans le cadre de l’exécution du programme du gouvernement, programme qui accorde un intérêt particulier à la petite enfance, en tant que noyau du développement social et premier anneau de notre système éducatif.

« Notre département a élaboré un ambitieux programme pour l’extension de l’offre des services préscolaires pour inclure les franges les plus vulnérables, la promotion de entrepreneuriat féminin et l’autonomisation et l’intégration des personnes vivant avec un handicap», a-t-elle précisé.

Mme Haroune Cheikh Sidiya a enfin remercié la première Dame pour l’intérêt particulier qu’elle accorde aux franges les plus démunies de la société et pour l’assistance morale et matérielle qu’elle avait toujours mise gracieusement à la disposition.

Le département du MASEF s’attèle à lancer un certain nombre de projets dans toutes les wilayas du pays pour le financement des centaines d’activités génératrices de revenu ( AGR) au profit des femmes et des filles ainsi que les personnes vivant avec un handicap, renseigne la ministre . Elle a ajouté que cette dernière catégorie aura un financement pour de petits projets collectif de l’ordre de quatre-vingt millions MRO. « La ville de Nouadhibou aura une grande part de ces projets porteurs de revenu ».

Nous précisons que la Première Dame, Mariem Mint Mohamed Fadel Ould Dah, a supervisé, dans la journée du vendredi à l'inauguration du siège du centre de protection et d'intégration sociale des enfants de la ville de Nouadhibou. Parmi les objectifs de ce centre la prévention de la délinquance et de l'exclusion de cette frange.

Il va assurer, par ailleurs, l'encadrement psychologique, juridique et social des groupes d'enfants les plus vulnérables, et veille à leur insertion sociale.
Selon la directrice du centre de Nouadhibou pour la protection et l'intégration sociale des enfants, Mme Zeina Mint Mohamed Lemine, cette infrastructure œuvrera dans la protection des enfants en situation difficile.

Ce centre dispense l'enseignement du Saint Coran, des cours d’orientation, des conseils, de revitalisation culturelle et récréative, de la formation professionnelle et des activités sportives, en plus d’une importante gamme d’autres services et programmes de réadaptation.

En marge de cette visite, la Première Dame et la délégation qui l’accompagne ont visité le centre de santé Mère et Enfant municipal. Un centre bien équipé en matériels médicaux. Il comprend entre autres une maternité, une pédiatrie, une pharmacie, un laboratoire d’analyses médicales, des salles de soins. Il contribue activement dans la couverture scolaire dans les quartiers périphériques de Nouadhibou.

La visite a été bouclée par une cérémonie de signature de deux accords, dont le premier consiste à l’attribution d’un soutien au profit de 21 jardins d’enfants, et le second est relatif à la remise de deux jardins d’enfants par le ministère des Affaires sociales, de l’Enfance et de la Famille à la mairie de Nouadhibou.

Synthèse par A.SIDI






Recherche

Archives

Culture


bac
Education: Pour le goût de lire et l'art d’écrire
Mardi, 29 Août 2017 22:59
Pendant longtemps, surtout dès le début de l'école fondamentale, on a considéré la dictée
baba
Nécrologie:suite à la disparition de MADIBA, le M.P.R présente ses condoléances.
Vendredi, 06 Décembre 2013 23:26
Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris avec beaucoup de chagrins, la disparition du
ENQUÊTE D’OPINION NATIONALE SUR LES PRIORITÉS DES ÉLECTEURS : PREMIÈRE DU GENRE EN MAURITANIE
Mardi, 29 Octobre 2013 00:38
NOUAKCHOTT (Le 27 octobre 2013) – Dans le cadre de son nouveau programme « Soutien à la

Reportages


1mej.jpg
Education : MENHEL EL Jedid honore ses lauréats au Baccalauréat (Photoreportage)
Jeudi, 12 Novembre 2020 22:39
Ils sont au nombre de 90, les meilleurs élèves ayant brillamment réussi à leurs examens de fin
afcf1.jpg
AFCF organise une cérémonie d’au revoir au coordinateur de la coopération AECID (PHOTOS)
Samedi, 18 Juillet 2020 00:09
Le siège de l’Association des femmes Cheffes de famille (AFCF) a abrité, hier, jeudi 16 juillet
img_20200715_114352.jpg
SAFIRE-TDH-AFCF-ANAPEJ pour un dispositif d’accompagnement à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes en situation vulnérable (PHOTOS)
Vendredi, 17 Juillet 2020 23:43
Le consortium Oxfam du programme SAFIRE (Sécurité Alimentaire, Formation, Insertion,