Université: Le Dircab du Président piégé par des étudiants (Alakhbar Info)

Ils sont a peu près 49754 candidats scolarisés et libres à aborder en Mauritanie depuis, hier, samedi 19 septembre 2020, les épreuves du baccalauréat session normale qui s'étaleront sur quatre jours. Tandis que la correction débute le premier octobre et les résultats vers le 15 du même mois.

Les 49754 candidats sont répartis sur 136 centres dont 81 à l'intérieur du pays. Le pourcentage des filles aux examens est de 50,80%, soit 25274 filles. On compte parmi les candidats ceux des établissements privés. Les candidats sont répartis dans les différentes séries, LM,LO,D, C et T.

En effet, le coup d'envoi de cet examen a été donné ce samedi 19 septembre à 08 heures dans tous les centres d’examen dans les trois wilayas de Nouakchott et à l’intérieur du pays. A cet effet, le ministre de l’Education accompagné du directeur des examens et concours se sont rendus dans certains d’examens à Nouakchott pour s’assurer du bon déroulement des épreuves et des conditions de travail.

Les candidats sont encadrés par plusieurs milliers enseignants répartis sur 136 centres d'examen. La direction des examens et des concours en collaboration avec les DREN ont consacré d’importants moyens et un personnel a été mobilisé pour le suivi du déroulement du bac.

Les sujets de l'examen ont été limités aux cours dispensés suivant les mois de l'année scolaire 2019-2020, avait rassuré une source proche de la direction des examens et concours.  Le ministre avait rappelé les mesures organisationnelles "exceptionnelles" prises en vue d'assurer le bon déroulement de cet examen, compte tenu de la conjoncture sanitaire induite par la propagation du nouveau Coronavirus.

Le secteur avait élaboré un protocole sanitaire approuvé par le ministère de la Santé, en vue de protéger les candidats, les jurys et les surveillances mais également pour éviter la propagation de la pandémie, à travers l'engagement du gouvernement à réunir tous les moyens de prévention au niveau de tous les centres d'examen que compte le pays.

Dans le cadre de la lutte contre la fraude et la triche aux examens, la préservation de leur crédibilité et la consécration du principe d'égalité des chances, les autorités ont décidé de sanctionner toute forme de fraude et de triche aux examens scolaires, selon notre source.

Pour rappel, le ministère de l'Education nationale avait mis en place un protocole préventif, avant la réouverture des établissements d'enseignement pour les cours et les révisions. Les autorités avaient décidé du report au mois de septembre, de l'examen du Baccalauréat en raison de la situation sanitaire prévalant dans le pays.

La ronde de nos reportes devant certains centres d’examen.

L’examen du Baccalauréat général a démarré sans couac dans des centres d’examen visités par nos reporters dans les lycées Arafat 1, Riyadh 1, de Garçons 1, Ecole Ould Ahmed Zerough, et Collège El Mina 3.

Au lycée Arafat 1, au centre de la capitale de Nouakchott-Sud, une immense cour presque déserte. Seules y sont présents le président, son adjoint et les forces de sécurité. A quelques mètres du portail, des vendeuses venues proposer des friandises aux candidats et leurs accompagnants.

Dans l’un des nombreux bureaux se trouvant dans la direction du lycée, le chef du centre d’examen, s’emploie aux derniers réglages. Il exige deux à trois surveillants pour certaines salles d’examen.

’’Toutes les dispositions nécessaires ont été prises depuis le déroulement de l’épreuve d’Instruction religieuse (ndlr), afin que les choses se passent bien. Le lycée Arafat 1 a l’habitude d’organiser des examens’’, assure une source proche du jury

’’Il n’y a pas eu de problème’’, soutient notre source, déplorant les retards de certains candidats. A cause de cela, nous avons attiré l’attention des candidats ’’, poursuit la source précitée.

Le centre d’examen du lycée Riyadh 1 (D) comprend un staff compétent prévu pour plus de 500candidats de la sérié D répartis sur 12 salles. Mais il y a eu des absents comme d’habitude, selon un surveillant.

Il est 7h, devant le portail du centre Ahmed Zerough (LO), des candidats discutent du choix de l’épreuve dans la division. Quinze minutes  après, dans les salles d'examen règne le calme. Les candidats se penchent sur l’épreuve d’IR, d’une durée de deux heures.

’’Les épreuves se déroulent normalement depuis ce matin. Et nous avons deux surveillants par salle d’examen’’, fait observer un surveillant proche d’un jury d’examen.

Son jury comprend un peu plus de 410 candidats, qui sont présents, affirme un collaborateur du président. ’’C’est seulement en fin de journée qu’on pourra dire avec précision s’il y a des absents’’, précise-t-il.

A 11h, certains candidats inscrits dans des jurys du collège El Mina 3 (LM) sortaient déjà des salles d’examen. ’’C’était abordable’’, commente Marième Majouba El Hadj, l’une des candidates.

’’Le sujet porte sur une partie du programme étudiée en classe (…). Il est facile à comprendre’’, ajoute-t-elle, optimiste. Un avis que partage un autre candidat interrogé.

F.D (candidate libre), elle, est d’un autre avis puisqu’elle trouve l’épreuve est difficile’’. ’’Je n’y comprends rien’’, s’inquiète-t-elle, comme d’autres camarades rencontrés dans ce centre d’examen.

Les absents ne sont nombreux sur les candidats inscrits dans le même jury que F.D sont absents. Ils n’ont pas retiré leurs convocations, souligne une source administrative.
’’Tout se passe très bien. Tous les candidats sont de la série LM. Nous avons suffisamment de surveillants et avons commencé à 8h05’’, signale une surveillante.

Samedi, dans l’après-midi, a eu lieu l’épreuve de Français pour toutes les séries confondues. L’examen se poursuivra jusqu’à mardi à 12 heures. il faut noter que les candidats pour chaque série sont depuis, ce dimanche après-midi, dans la grande partie du baccalauréat.

Par Aboubakrine Ould SIDI

 

Recherche

Archives

Culture


bac
Education: Pour le goût de lire et l'art d’écrire
Mardi, 29 Août 2017 22:59
Pendant longtemps, surtout dès le début de l'école fondamentale, on a considéré la dictée
baba
Nécrologie:suite à la disparition de MADIBA, le M.P.R présente ses condoléances.
Vendredi, 06 Décembre 2013 23:26
Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris avec beaucoup de chagrins, la disparition du
ENQUÊTE D’OPINION NATIONALE SUR LES PRIORITÉS DES ÉLECTEURS : PREMIÈRE DU GENRE EN MAURITANIE
Mardi, 29 Octobre 2013 00:38
NOUAKCHOTT (Le 27 octobre 2013) – Dans le cadre de son nouveau programme « Soutien à la

Reportages


afcf1.jpg
AFCF organise une cérémonie d’au revoir au coordinateur de la coopération AECID (PHOTOS)
Samedi, 18 Juillet 2020 00:09
Le siège de l’Association des femmes Cheffes de famille (AFCF) a abrité, hier, jeudi 16 juillet
img_20200715_114352.jpg
SAFIRE-TDH-AFCF-ANAPEJ pour un dispositif d’accompagnement à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes en situation vulnérable (PHOTOS)
Vendredi, 17 Juillet 2020 23:43
Le consortium Oxfam du programme SAFIRE (Sécurité Alimentaire, Formation, Insertion,
armaire.jpg
Rosso/Bilan : Les grandes réalisations sous l'ère du Député-maire Sidi Diarra
Dimanche, 14 Octobre 2018 11:11
La commission de la communication de la commune de Rosso avec la fin du mandat de l'actuelle