Université: Le Dircab du Président piégé par des étudiants (Alakhbar Info)

Le consortium Oxfam du programme SAFIRE (Sécurité Alimentaire, Formation, Insertion, Résilience et Emploi), soucieux de la problématique du chômage chez les jeunes en milieu urbain, a mis en place un dispositif d’accompagnement à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes hommes et femmes en situation vulnérable.

A cette occasion, une campagne de sensibilisation pour une durée de trois jours dans les rangs des jeunes a été lancée, le mercredi 15 juillet 2020, à partir du Carrefour Kassé dans la commune de sebkha (Nouakchott-Ouest) par M. Mamadou Dia et Siley Bâ respectivement Chef de projet TDH Lausanne et Chef projet SAFIRE/AFCF.

Pour la réussite de cet aspect, plusieurs équipes d’agents ont été mobilisées pour véhiculer le message au sein de la population jeune en chômage et surtout en situation vulnérable dans les villes de Sebkha, Arafat et Toujounine.

Il est important de rappeler qu’il s’agit d’un projet financé par le principal bailleur à savoir l’Union Européenne en partenariat avec le ministère mauritanien de l’Emploi, de la jeunesse et du sport, l’ANAPEJ, le MASEF et les communes de Sebkha, Arafat et Toujounine.

Lors de la clôture de cette campagne, ce vendredi 17 juillet 2020, plusieurs dizaines de jeunes ont salué cette mesure qui entre dans le cadre de la lutte contre le chômage. Ces derniers ont répondu massivement et comptent s’inscrire dans le plus bref délai sur les registres de l’Espace jeunes du CAP.

Objectif principal du projet

Le projet SAFIRE a pour objectif principal de contribuer à la stabilité nationale et la mise en œuvre d’une stratégie nationale de l’Emploi à travers le renforcement des liens urbains-ruraux, de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle et de la création d’opportunités économiques et d’insertion socio-professionnelle des populations jeunes les plus vulnérables.

Objectif spécifique du projet

Le projet vise à améliorer les perspectives d’insertions sociales et professionnelles des jeunes en situation vulnérable dont particulièrement 40% des femmes.

A cette occasion, l’Espace Jeunes du CAP Insertion d’Arafat est un dispositif d’insertion socioprofessionnelle des jeunes mis en place par le Consortium Oxfam en partenariat avec Agence Nationale pour la promotion de l’Emploi des jeunes (ANAPEJ).

Pour une meilleure dynamique de travail, deux guichets mobiles ouverts au niveau des communes de Toujounine (Nouakchott-Nord) et Sebkha (Nouakchott-Ouest) vont assurer le relais périodique des activités de l’Espace principal situé à la Maison des Jeunes de Toujounine et l’Inspection de la jeunesse de Sebkha.

Buts de l’Espace jeunes

D’abord, il vise de réduire le chômage d’une part et soutient l’accès à l’auto-emploi et à l’emploi -salarié notamment chez les jeunes (hommes et femmes) en milieu urbain et rural. Ensuite, il mise sur le fait d’augmenter l’insertion socioprofessionnelle des jeunes via la formation professionnelle qualifiante, tout en soutenant l’entreprenariat qualifiante à travers la création et/ou la consolidation de microprojets innovants.

Le projet compte promouvoir la cohésion sociale ruraux-urbains et la protection des jeunes des difficultés sociales.

Témoignages

M. Mamadou Dia, Chef de projet TDH (Lausanne)

Ce projet est une occasion pour intégrer les jeunes dans la vie socioprofessionnelle pour les débarrasser du joug du chômage et de la pauvreté. Il s’agit d’un ensemble de perspectives d’insertion sociales et professionnelles des jeunes en situation vulnérable, a-t-il affirmé.

M. Siley Bâ, Chef projet SAFIRE/AFCF

Nous précisons que ce projet compte toucher les jeunes hommes âgés de 16 à 35 et les femmes dont l’âge varie entre 16 et 44 ans. A savoir qu’il n’exclut pas les jeunes touchés par la déperdition scolaire ou non scolarisés et en situation de chômage.

Selon M.Bâ, le plan du projet prévoit pour tout jeune porteur de projet une formation qui va lui permettre d’accéder plus tard à un financement pour développer son propre business. Il touche aussi les associations et les coopératives féminines.

Il faut préciser que le projet SAFIRE THD et AFCF en partenariat avec ANAPEJ apporte une solution à votre préoccupation d’insertion socio-professionnelle.

Envoyez vos dossiers à l'adresse e-mail suivante : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Tél :00 (222) 27540521

Par Aboubekrine SIDI





 

Recherche

Archives

Culture


bac
Education: Pour le goût de lire et l'art d’écrire
Mardi, 29 Août 2017 22:59
Pendant longtemps, surtout dès le début de l'école fondamentale, on a considéré la dictée
baba
Nécrologie:suite à la disparition de MADIBA, le M.P.R présente ses condoléances.
Vendredi, 06 Décembre 2013 23:26
Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris avec beaucoup de chagrins, la disparition du
ENQUÊTE D’OPINION NATIONALE SUR LES PRIORITÉS DES ÉLECTEURS : PREMIÈRE DU GENRE EN MAURITANIE
Mardi, 29 Octobre 2013 00:38
NOUAKCHOTT (Le 27 octobre 2013) – Dans le cadre de son nouveau programme « Soutien à la

Reportages


afcf1.jpg
AFCF organise une cérémonie d’au revoir au coordinateur de la coopération AECID (PHOTOS)
Samedi, 18 Juillet 2020 00:09
Le siège de l’Association des femmes Cheffes de famille (AFCF) a abrité, hier, jeudi 16 juillet
img_20200715_114352.jpg
SAFIRE-TDH-AFCF-ANAPEJ pour un dispositif d’accompagnement à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes en situation vulnérable (PHOTOS)
Vendredi, 17 Juillet 2020 23:43
Le consortium Oxfam du programme SAFIRE (Sécurité Alimentaire, Formation, Insertion,
armaire.jpg
Rosso/Bilan : Les grandes réalisations sous l'ère du Député-maire Sidi Diarra
Dimanche, 14 Octobre 2018 11:11
La commission de la communication de la commune de Rosso avec la fin du mandat de l'actuelle