Université: Le Dircab du Président piégé par des étudiants (Alakhbar Info)

Aleg,  15/04/2012  -  Le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a souligné que la Mauritanie poursuivra son processus de développement au service de tous les citoyens dans un climat de démocratie et de stabilité.

Il a ajouté, au cours d'un meeting populaire qu'il a présidé dimanche après midi à Aleg, que ce qui a été réalisé au cours des trois dernières années l'a été suite à la politique de rationalisation des ressources, de la lutte contre la gabegie et de l'orientation des moyens de l'Etat vers les grands projets qui luttent contre la pauvreté et la marginalisation et qui créent des opportunités d'emplois pour les jeunes et les femmes.

Voici le texte intégral du discours du Président de la République:

"Bismillahi rahmani Rahimi, Wassalatou Ala Nebiyihil kérim

Chers frères et soeurs;

Je vous remercie pour votre présence massive en ces lieux et pour avoir supporté la chaleur du soleil et les conditions climatiques peu clémentes comme pour votre soutien et votre sagesse ainsi que votre intérêt pour les affaires du pays afin de parvenir aux objectifs contenus dans notre programme électoral qui a obtenu votre confiance lors de la dernière élection présidentielle en particulier au niveau de la wilaya du Brakna. Je vous réaffirme ici que ce programme vise globalement l'amélioration des conditions de vie des citoyens notamment les déshérités et les marginalisés.

Ce programme, sur l'exécution duquel nous planchons,vise fondamentalement, entre autres, la réforme de l'enseignement dont vous connaissez tous les déséquilibres structurels qui ont englobé l'inadéquation entre l'offre et la demande et le fait que la formation ne répond pas aux exigences du marché de l'emploi.

La preuve en est l'existence de milliers de diplômés en Chariaa, en droit, lettres, économie, histoire, géographie alors que les diplômés en sciences et techniques ne dépassent pas les doigts d'une main. Mieux, parmi la masse de chômeurs, il n'y a qu'un seul demandeur d'emploi spécialisé dans les travaux publics.

Il n'y a pas de doute que la raison en est la mauvaise gestion dont a souffert le pays et la propagation de la gabegie au cours de la période écoulée.

Pour faire face à cette situation, le gouvernement, dans le cadre des plans de réforme de l'enseignement a axé ses efforts sur la promotion de la spécialisation dans les filières techniques et a orienté le plus grand nombre possible d'étudiants vers ces filières pour répondre aux exigences du marché du travail. Cela a pu se réaliser grâce à la restructuration de tous les centres de formation professionnelle, à l'ouverture et à la création d'écoles et de lycées techniques dans toutes les wilaya du pays qui auront à oeuvrer dans ce sens à partir du début de la prochaine année scolaire. Ces établissements englobent toutes les étapes de l'enseignement secondaire et comprennent les spécialisations dans les domaines de la formation professionnelle de la santé, des travaux publics etc. De même, des projets importants ont démarré à Taziast, à la Snim et à Akjoujt mis en oeuvre par des sociétés étrangères, projets qui sont de nature à créer davantage d'opportunités d'emplois surtout une fois que la nouvelle politique de formation professionnelle mise en place par le gouvernement porte fruit.

Dès lors, les jeunes n'ont plus qu'à se diriger vers ces centres de formation afin de créer une main d'oeuvre qualifiée qui contribuera à assurer les besoins du pays dans ces domaines vitaux.

A cela s'ajoute les programmes annoncés dernièrement à Nouadhibou au profit des jeunes. Il a été décidé par ailleurs d'allouer 500 millions d'ouguiyas à la wilaya du Brakna destinés au financement d'activités génératrices de revenus (AGR) au profit des jeunes et des femmes. Tous ces montants sont le fruit de la politique rationnelle de gestion prônée par le gouvernement au cours des trois dernières années. Des montants supplémentaires seront mobilisés également en faveur de toutes les wilayas pour la création d'opportunités d'emplois au niveau de chaque wilaya sous la supervision d'une commission locale, en vue d'assurer leur utilisation au profit des catégories ciblées parmi les jeunes et les femmes.

J'appelle la femme mauritanienne à prendre part activement dans le développement du pays. Le gouvernement ne ménagera aucun effort pour louer cette contribution et pour la hisser ainsi que pour soutenir la femme par tous les moyens à même de consolider leur place dans tous les domaines d'activité. J'appelle également les jeunes à se spécialiser dans les domaines technologiques et d'ingénierie.

Grâce aux politiques de développement du gouvernement, le pays a évolué vers des indicateurs économiques ayant permis d'améliorer le PNB qui a été relevé selon les estimations du FMI de 700 millions de dollars en 2006 à 1,1 milliard de dollars en 2012.

Pour ce qui est de l'état civil, le gouvernement est à pied d'oeuvre pour le réformer à travers un ensemble de mesures de sécurisation de pièces de tous les citoyens, leur permettant de participer aux élections dans des conditions transparentes. Pour cette raison, j'appelle tous les citoyens à affluer massivement aux centres d'enrôlement, car cela leur permettra d'assurer leur avenir, leur contribution à la construction de leur pays ainsi que la détention de cartes d'identité et de passeports.

Je n'oublierai pas dans ce cadre de rappeler les maux du secteur de la santé ainsi que les efforts déployés par le gouvernement au cours des trois dernières années pour le sauver, efforts qui ont coûté à l'Etat d'importants financements ayant permis d'améliorer ses prestations à travers l'acquisition d'équipements et d'outils indispensables pour hisser son rendement dans toutes les wilayas du pays en plus de la réhabilitation de certaines installations sanitaires dont l'hôpital régional d'Aleg.

Les autorités compétentes débuteront dans le cadre du programme de cette visite l'équipement de cet hôpital et sa dotation de toutes les fournitures nécessaires pour s'acquitter au plus vite et de manière parfaite de son rôle, comme il fera l'objet d'un suivi minutieux pour son bon fonctionnement.

A propos du secteur hydraulique, le gouvernement réalise de grands projets dont ceux de l'Aftout Sahli, l'Aftout Charghi et le projet d'alimentation en eau potable de la ville de Maghtalahjar en cours d'exécution. Il y a également un autre gigantesque et important projet pour les deux Hodhs, portant sur l'installation de réseaux d'alimentation en eau depuis la zone du Dhar pour satisfaire les besoins des populations de ces deux wilayas en eau potable.

Le gouvernement prospecte pour découvrir des ressources hydrauliques dans les autres wilayas en vue d'assurer les besoins de toutes ces wilayas en cette denrée, dans le cadre de la politique de proximité des services hydrauliques des citoyens, partout où ils sont.

Sur le plan des infrastructures routières, toutes les wilayas seront reliées par des voies bitumées en particulier avec le parachèvement de la route Selibaby et le lancement de la réalisation de l'axe Zoueirate avant la fin de cette année Inchaa Allah.

Cette orientation comportera la connexion de toutes les moughataas du pays à ces routes bitumées en vue de faciliter la circulation des biens et des personnes.

En ce qui concerne l'électricité, vous remarquez, sans nul doute, l'importante amélioration intervenue au niveau de la production dans la wilaya et dans toutes nos wilayas. Cette amélioration a concerné les villes de Néma et de Kiffa et la ville de Nouakchott qui a même enregistré un excédent dans la production électrique.

Nous n'aurions pas pu parvenir à ce résultat sans la politique de bonne gestion suivie par le gouvernement et les importantes ressources recouvrées grâce à cette orientation, ressources qui ont été orientées vers des secteurs vitaux.

Je vous assure que la Mauritanie est l'un des pays les plus riches et n'est nullement un pays pauvre comme le pensent souvent certains.

Mais les problèmes qu'elle a connus dans le passé sont dus à la mauvaise gestion et à l'appauvrissement du peuple par une poignée de gens qui a pillé ses ressources pendant des décennies.

Depuis les trois dernières années, le pays a commencé, qu'Allah en soit loué, à retrouver sa santé et ses citoyens ont pu bénéficier de ses ressources qui sont désormais orientées vers des secteurs vitaux touchant la vie quotidienne des populations, notamment l'enseignement, la santé, l'hydraulique, l'électricité, les routes, l'emploi, la promotion de la femme et l'amélioration de l'accès des jeunes à la formation et à l'emploi.

Le programme Emel 2012 vient en tête des interventions du gouvernement sur ce plan. Mais le succès de ce programme est lié à la contribution des citoyens dans son suivi de manière honnête et rigoureuse.

J'appelle l'administration, walis et hakems, à jouer leur rôle dans ce domaine et à garantir que les produits prévus par ce programme parviennent aux citoyens où qu'ils se trouvent dans le pays.

Je voudrais vous affirmer que l'Etat rendra disponibles les quantités suffisantes de ces produits pour le bon fonctionnement du programme à des prix réduits et, parfois, à titre gratuit. Il sera procédé régulièrement à l'envoi, de Nouakchott, de 3000 tonnes chaque semaine vers diverses directions du pays.

Il y a aussi un autre sujet non moins important que ce qui a été déjà dit, il s'agit de la sécurité du pays et de sa stabilité, car elle n'a pas de prix et mérite tous les sacrifices.

L'anarchie qu'ont connue d'autres pays du fait de l'absence de sécurité confirme justement l'importance de ce sujet, étant entendu que sans la sécurité aucun effort de développement ne peut être mené. Aussi, tous sont appelés à contribuer à faire régner la sécurité pour garantir la stabilité et asseoir les bases d'un développement durable.

Au niveau de la wilaya du Brakna, tous les problèmes dont souffre la wilaya seront diagnostiqués dans le but de leur apporter des solutions rapides que ce soit au niveau de la santé, des routes à l'intérieur de la ville, de l'électricité ou de l'hydraulique.

Au cours des prochaines semaines, un progrès concret sera réalisé à ce niveau, cela en plus de ce qui sera accompli au cours de cette visite. Dans le domaine de l'agriculture, la wilaya connaît des projets dont l'aménagement de 2000 hectares, sur financement de l'Etat pour aider les agriculteurs.

J'appelle les citoyens à s'intéresser aux spécialités agricoles, à côté des domaines techniques pour assurer l'autosuffisance et la sécurité alimentaire du pays pour la réalisation desquelles nous avons franchi d'importantes étapes durant les trois dernières années grâce aux efforts déployés par l'Etat et la collaboration sérieuse des agriculteurs. Nous continuerons de suivre cette orientation pour éviter de perdre les occasions comme c'était le cas dans le passé, une situation qui a conduit au gaspillage des ressources du pays.

En ce qui concerne la situation politique dans le pays, les séances du dialogue qui a regroupé la majorité et une partie de l'opposition ont permis de parvenir à un accord sur tous les points posés et à une amélioration sensible de la démocratie dans le pays.

Je voudrais remercier à cette occasion les deux pôles du dialogue qui a conduit à l'ancrage de la démocratie dans l'intérêt du pays et l'avenir de ses citoyens.

Dans ce cadre, les amendements constitutionnels qui ont fait l'objet d'un accord de la part des deux pôles du dialogue vont être entamés. A ce sujet, il sera procédé à la formation de la Commission Electorale Nationale Indépendante qui aura à superviser les élections dont la date sera fixée d'un commun accord et les moyens d'organisation seront arrêtés de façon transparente et honnête.

En tout cas, la marche du pays ne sera pas entravée par une minorité de gens qui essaie de faire revenir le pays en arrière à travers la spoliation des biens des citoyens pour gouverner le pays selon leur désir, la poursuite du gaspillage des biens publics et la marginalisation du citoyen qui a souffert sous leur règne de la privation et de l'exclusion. Ceux-ci qui s'infiltrent dans l'obscurité et poussent les mineurs à écrire sur les murs doivent comprendre que la liberté d'expression est préservée et qu'en Mauritanie, il n'existe aucun prisonnier politique et qu'il n'en existera pas. Ils doivent plutôt exploiter la liberté d'expression que ce soit au niveau de la télévision nationale ou autre dans une Mauritanie démocratique que n'altèrent pas leurs allégations et leurs mensonges.

Tous doivent être rassurés quant à la situation du pays et avoir confiance en le gouvernement, loin de la propagande tendancieuse qui ne nous empêchera pas de poursuive notre marche de développement, à pas sûrs et dans un climat de sécurité et de stabilité, marche pour la réalisation de laquelle nous disposons des moyens nécessaires.

 

Recherche

Archives

Culture


bac
Education: Pour le goût de lire et l'art d’écrire
Mardi, 29 Août 2017 22:59
Pendant longtemps, surtout dès le début de l'école fondamentale, on a considéré la dictée
baba
Nécrologie:suite à la disparition de MADIBA, le M.P.R présente ses condoléances.
Vendredi, 06 Décembre 2013 23:26
Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris avec beaucoup de chagrins, la disparition du
ENQUÊTE D’OPINION NATIONALE SUR LES PRIORITÉS DES ÉLECTEURS : PREMIÈRE DU GENRE EN MAURITANIE
Mardi, 29 Octobre 2013 00:38
NOUAKCHOTT (Le 27 octobre 2013) – Dans le cadre de son nouveau programme « Soutien à la

Reportages


afcf1.jpg
AFCF organise une cérémonie d’au revoir au coordinateur de la coopération AECID (PHOTOS)
Samedi, 18 Juillet 2020 00:09
Le siège de l’Association des femmes Cheffes de famille (AFCF) a abrité, hier, jeudi 16 juillet
img_20200715_114352.jpg
SAFIRE-TDH-AFCF-ANAPEJ pour un dispositif d’accompagnement à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes en situation vulnérable (PHOTOS)
Vendredi, 17 Juillet 2020 23:43
Le consortium Oxfam du programme SAFIRE (Sécurité Alimentaire, Formation, Insertion,
armaire.jpg
Rosso/Bilan : Les grandes réalisations sous l'ère du Député-maire Sidi Diarra
Dimanche, 14 Octobre 2018 11:11
La commission de la communication de la commune de Rosso avec la fin du mandat de l'actuelle