Plus d'info

Université: Le Dircab du Président piégé par des étudiants (Alakhbar Info)

Une dame âgée de 70 ans a été victime d’une tentative de viol de la part d’un jeune âgé de 21 ans dans sa boutique située aux abords de l’un des marchés de la capitale, le mercredi 08 juillet 2020, aux alentours de 09 heures.

Le malfrat faisait des va et vient devant la boutique avant d’y pénétrer brusquement, ferma la porte et se jeta sur la vieille assise.

Face à la résistance de la vieille, il cogna plusieurs fois et avec la manière la plus violente sa tête contre le mur. Là, elle pousse des cris violents en demandant aux secours. Alertés, par les cris et le bruit dans la boutique, ses voisins commerçants viennent en masse et défoncent la porte. Ils alertent la police qui vienne récupérer l’agresseur et délivre à la victime une réquisition pour qu’elle puisse se soigner, selon nos sources.

Abattue, la vieille s’évanouit. Transportée d’urgence au centre hospitalier, où, elle a été retenue pendant deux heures d’horloge pour des soins appropriés. À sa sortie de l’hôpital, elle avait la tête totalement couverte de pansements et avait la peine pour se tenir debout, a-t-on constaté.

Le lendemain (jeudi 09 juillet 2020) en début de matinée, l’agresseur est déféré devant le juge d’instruction. Sous le feu des interrogations, l’accusé reconnait les faits qui lui sont reprochés devant la cour et le juge d’instruction. Alors, il fut déposé en prison.

La victime était couchée dans un véhicule parce qu’elle ne peut ni marcher ni se tenir debout. Pour recueillir sa version, il a fallu que le Procureur de la République et le juge d’instruction viennent la trouver dans la voiture. Il y avait aussi l’assistante de l’Association des femmes Cheffes de familles et l’avocat de l’AFCF, Me Jemal Abdy.

Pourquoi la loi contre les violences faites aux femmes?

Cette agression que cette vieille dame vient de subir, nous incitent à demander à ce que la loi contre les violences faites aux femmes soient adoptées par l’assemblée nationale. Ceci dans le but de protéger ce maillon faible de nos sociétés de toutes les sortes de violences dont il souffre quotidiennement (viol, offensives, meurtre, …).

Il faut noter que le nombre des victimes de viol, dans les écoles, les rues, les voitures, les maisons, est croissant et la plupart des auteurs sont impunis. Cependant, la victime se ronge intérieurement chaque jour par la douleur. Jugez-vous cela normal ?

Combien de filles et de femmes vivent toujours les séquelles des viols et des violences physiques et verbales dans nos sociétés et que leurs agresseurs vaquent à leurs occupations sans être inquiétés ?

C’est cette cause, qui donne la force aux associations des droits de l’homme de pouvoir rappeler  à l’opinion publique que les victimes des violences (viols, …) sont aussi victimes de flétrissement.

Elles indiquent que seule l’adoption de cette loi, peut servir de protection et de défense aux victimes des violences. A cette occasion, les ONG, les associations, les mamans et les filles fondent un grand espoir sur Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, son gouvernement et les parlementaires sur l’approbation de cette loi et son application par notre justice pour que prenne fin le film du calvaire des filles et des femmes.

Source: AFCF

 

Recherche

Archives

Culture


bac
Education: Pour le goût de lire et l'art d’écrire
Mardi, 29 Août 2017 22:59
Pendant longtemps, surtout dès le début de l'école fondamentale, on a considéré la dictée
baba
Nécrologie:suite à la disparition de MADIBA, le M.P.R présente ses condoléances.
Vendredi, 06 Décembre 2013 23:26
Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris avec beaucoup de chagrins, la disparition du
ENQUÊTE D’OPINION NATIONALE SUR LES PRIORITÉS DES ÉLECTEURS : PREMIÈRE DU GENRE EN MAURITANIE
Mardi, 29 Octobre 2013 00:38
NOUAKCHOTT (Le 27 octobre 2013) – Dans le cadre de son nouveau programme « Soutien à la

Reportages


afcf1.jpg
AFCF organise une cérémonie d’au revoir au coordinateur de la coopération AECID (PHOTOS)
Samedi, 18 Juillet 2020 00:09
Le siège de l’Association des femmes Cheffes de famille (AFCF) a abrité, hier, jeudi 16 juillet
img_20200715_114352.jpg
SAFIRE-TDH-AFCF-ANAPEJ pour un dispositif d’accompagnement à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes en situation vulnérable (PHOTOS)
Vendredi, 17 Juillet 2020 23:43
Le consortium Oxfam du programme SAFIRE (Sécurité Alimentaire, Formation, Insertion,
armaire.jpg
Rosso/Bilan : Les grandes réalisations sous l'ère du Député-maire Sidi Diarra
Dimanche, 14 Octobre 2018 11:11
La commission de la communication de la commune de Rosso avec la fin du mandat de l'actuelle